Intervention à l’AFREF le 12 avril

Cette séance se tiendra le 12 avril de 9h00 à 12h00, 20 rue de l’arcade 75008 Paris.

Inscription obligatoire auprès de l’Afref,contact@afref.org

Sur le site de l’AFREF : http://portail.afref.org/index.php?option=com_content&task=view&id=126&Itemid=77

Rencontre exceptionnelle autour de deux ouvrages et leurs auteurs :

  • Traité des sciences et techniques de la formation
    par Pierre Caspar
 Pour cette séance l’Afref vous propose une intervention croisée autour de deux ouvrages et leurs auteurs.

Dans une première intervention, Maryannick et Michel Van Den Abeele, présenteront les perspectives qu’ouvrent l’utilisation des RERS (Réseaux d’échanges réciproques de savoirs) dans la construction et le partage des savoirs en entreprise. Maryannick Van Den Abeele s’appuiera notamment sur son expérience de mise en place d’un RERS à La Poste.

Dans un second temps, en écho à cette première intervention, Pierre Caspar, commentera la nouvelle édition des sciences et techniques de la formation pour éclairer les questions de « qu’est-ce que la formation des adultes ? », « Comment et Pourquoi apprend-on ? » et enfin « Comment construire et animer un dispositif de formation aujourd’hui ? »

 Échanges réciproques de savoirs en entreprise : Un réseau au service de l’entreprise responsable Maryannick et Michel Van Den Abeele, Préface de Hervé Sérieyx

Chronique Sociale, paru en 11/2011

Un réseau au service de l’entreprise responsable

Pour s’adapter aux nouvelles contraintes qu’impose l’entrée dans l’ère de la connaissance et de l’information, l’une des réponses auxquelles recourent les entreprises est l’optimisation du potentiel de leurs salariés. Cela signifie le plus souvent un renouvellement des modèles de transmission et d’acquisition des connaissances.
Mais pour être innovante, performante et responsable, l’entreprise de demain devra aller plus loin et placer l’humain au cœur de son dispositif.
Le Réseau d’échanges réciproques de savoirs (RERS) répond doublement à cette nécessité.
Par les modalités de ses échanges, il sollicite l’initiative et la volonté d’apprentissage des participants. En facilitant la circulation des savoirs, il déploie une culture de réseau. Il fait ainsi partie des leviers de développement des compétences et du « savoir vivre ensemble » indispensables à l’accompagnement des évolutions de l’entreprise.
En valorisant les personnes, en prônant l’égalité et l’autonomie, il réhabilite la place de l’homme dans l’entreprise et contribue au renouveau de valeurs telles que le respect mutuel, la confiance et la coopération. Autant de dimensions appréciables à une époque où le lien social et le mieux-être des salariés reprennent place au premier rang des préoccupations des dirigeants.
Cet ouvrage situe le RERS dans le mouvement vers la responsabilité sociale des entreprises. S’appuyant sur l’expérience menée à La Poste, il propose une démarche et des outils à ceux qui souhaiteraient construire et animer un réseau d’échanges réciproques de savoirs au sein de leur Organisation.

Traité des sciences et techniques de la formation Pierre Caspar, Philippe Carré

  • Dunod, 3ème édition, Paru en 11/2011

La nouvelle édition actualisée et complétée de cet ouvrage rassemble les contributions des plus grands spécialistes de la formation et fournit un panorama des savoirs de référence des sciences et techniques de la formation aujourd’hui.

Cet ouvrage offre un panorama des savoirs de référence produits par les différentes approches scientifiques et pratiques qui constituent et structurent le champ de la formation des adultes. Il cherche à répondre à trois grandes questions relatives à l’évolution de la formation des adultes. En réponse à la question  » Qu’est-ce que la formation des adultes en France aujourd’hui ? « , la première partie rappelle que la formation s’inscrit dans un contexte historique, économique, juridique et sociologique précis que le praticien, comme l’apprenti-chercheur se doivent de connaître et de comprendre dans ses grandes lignes. S’interrogeant ensuite sur  » Comment et pourquoi l’adulte apprend-il ? « , le coeur de l’ouvrage est tourné vers l’apprenant adulte et vers différents concepts psychopédagogiques centraux comme les compétences, les motivations, la mémoire, l’individu et le groupe, l’expérience… Enfin, à partir de l’interrogation  » Comment construire et animer un dispositif de formation d’adultes ? « , une troisième série de textes indique les pistes actuelles de réflexion et d’action que sont l’ingénierie, la didactique et la pédagogie. En amont, une introduction méthodologique et épistémologique fixe le cadre d’usage de ce Traité, son ambition et ses limites ; en aval, un texte d’ouverture éthique et prospective explore ce que pourrait être la formation des adultes demain. Dans ce livre destiné aussi bien aux étudiants (DUFA, licence, maîtrise, DESS ou DEA en formation, sciences de l’éducation, GRH, etc.), qu’aux professionnels (responsables de formation, consultants, formateurs), chaque contribution fournit une véritable synthèse des savoirs actuels stabilisés, réputés valides par la communauté scientifique de référence ou constituant  » l’état de l’art  » de la question traitée.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s