Avant-propos du livre « réseau d’échanges réciproques de savoirs, un réseau au service de l’entreprise responsable » par Jean-Paul Bailly, PDG du Groupe La Poste

Avant-propos de Jean-Paul Bailly, PDG du groupe La Poste

Comme tous les acteurs économiques, La Poste est confrontée aux bouleversements qui caractérisent notre époque. En particulier, l’avènement de la société numérique l’a incitée à se remettre davantage en question, afin de trouver des solutions innovantes (courrier hybride, modes de distribution adaptées au e-commerce…) permettant de dépasser des offres traditionnelles en perte de vitesse.

Mais la révolution numérique impacte également bien d’autres facettes de l’entreprise, et notamment les relations internes. Nous sommes entrés dans l’ère des réseaux : le développement des échanges informels, les attentes légitimes des collaborateurs en termes de reconnaissance, de considération et de confiance vont croissant. Et force est de constater que les entreprises françaises, souvent fortement marquées par une culture hiérarchique, cloisonnée, pyramidale, ne sont pas les mieux armées face à ce nouveau contexte.

Un outil tel que le Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs (RERS), expérimenté à la Direction du Courrier de La Poste depuis 5ans, est donc particulièrement précieux. D’autant plus que, comme le découvriront les lecteurs de cet ouvrage, ce dispositif concret et relativement simple à mettre en place est également différent de ceux caractérisant la « culture projets » apportée par les entreprises anglo-saxonnes, qui reposent sur des échanges entre pairs, mais temporaires et limités aux membres d’une équipe pluridisciplinaire mais éphémère.

Le RERS constitue pour sa part un outil réellement innovant, favorisant le partage des savoirs professionnels de toute nature, et donc une « pollinisation » profitable à tous. C’est donc avec grand plaisir que j’ai décerné deux prix internes à la démarche impulsée par Maryannick Van Den Abeele. Elle s’inscrit en effet parfaitement dans la culture managériale que j’ai voulu développer au sein du groupe La Poste, fondée sur l’esprit d’équipe, la responsabilisation, la considération des personnes, la confiance et l’amélioration de la qualité de vie au travail.

La richesse humaine est plus que jamais la principale richesse des entreprises, qui doivent innover et s’adapter de plus en plus rapidement. Chaque collaborateur a un rôle à jouer et est détenteur de savoirs. Le RERS favorise l’échange et la circulation de ces savoirs et je suis certain que ce livre incitera d’autres décideurs à se lancer à leur tour dans cette démarche fructueuse.

Jean-Paul BAILLY

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s